Soyez informé des mises à jour dans votre boite mail...

L'exquise Nouvelle

Pays

dimanche 21 octobre 2012

« Frédéric Dard : est un vieux monsieur avec un stylo en or et une petite étoile dans les yeux »

C'est l'ami Dominique JEANNEROD qui en direct de Belfast m'a refilé l'info :  dans le N° 36 de la "Nuit blanche, le magazine du livre de 1989, pages 50 à 53, il y a un bel article sur Frédéric Dard, merci Dominique!




Vous pouvez consultez l'article en ligne ICI

jeudi 11 octobre 2012

La lettre de Dunkerque

La lettre de Dunkerque..Heu, je chiosis le K, ça vaut dit point au scrabble, si j'arrive à caser ça sur mot compte triple...
Oui, je sais je déconne, comme d'habitude.
Sinon vous avez pas comme la légère impression que cette association, notre association, l'association ( j'l'ai casé trois fois, Thierry Gautier  est en syncope) des Amis de San-Antonio ne serai pas un vivier de talent dans le litteraire..Heu et un peu le dessin et la peinture, merci...
Non sans rire, encore un!!!
Ludovic Bertin, membre du CR, un des pauv'gars que je fais souffrir dans mes articles du MSA, il y fait office de correcteur, ayez pitié de lui ( ET AUSSI GAGNANT DU CONCOURS DES REBUS!!!)
Bref après la lettre à Élise que Clayderman nous a massacré pendant des années au clavier, voici la Lettre de Dunkerque, qui nous sera surement plus agréable!

"Retour dans les années 70, été 76 on est en train de ranger la veuve, mais là un courrier arrive et innocenterai un raccourci, une enquête palpitante commence, Serge Dewolf  commence les nuits blanches!(*)"
(*) Vas-y toi, chronnique un bouquin que tu as pas lu, puisque pas encore sorti!!


samedi 6 octobre 2012

Un dimanche à Broglie

Ce dimanche ,ensoleillé, 30 septembre 2012, consacré à la journée nationale de la « Ruée Verte » (marche à pied),entre BERNAY et SAINT-LOCDU (27),  avait aussi un air de joyeuses retrouvailles pour quelques âmes bien enracinées à SAINT-LOCDU et des Amis de SAN-ANTONIO, pas revenus sur les lieux de la Fête depuis 2004.
L’occasion, donc , de parler du pays de BERURIER et de dresser (œufs course) les tables du souvenir et de l’amitié , avec quelques « irréductibles fânes » (compte tenu des « balais présents et accumulés ») , sous la bienveillance de Frédéric DARD et de sa gare-bibliothèque.
Une exposition était grande-ouverte (plein air), à cette occasion.
Une réussite, grâce à la vaillance des bénévoles , de la cuisinière, du sommelier de service et à la venue surprise de DEUCONES (après son apparition à LYON ..), en ces lieux saints , baptisés « Bibliothèque Frédéric DARD », unique en France.
DEUCONES ayant accueilli et canaliser les nombreux visiteurs de cette mémorable journée, avant de reprendre la route.
Nous aussi, fidèles, avons retrouvé nos « peines-hâtes », après d’émouvants adieux, mais avec la promesse de se retrouver au plus vite, même avant , c’est prévu.

 Le Comité d’accueil, en pleine réflexion.

Le choix des nominés, la coulée Rouge, est très délicate.

Visite inopinée, rapide ,mais nez en moins  sympathique, d’Antonio DEUCONES , à la Mecque de Saint-Locdu.
                     De Lyon à Saint-Locdu , la route est longue et usante à voir l’état de DEUCONES.
 Les Saint-Locducien , sont venus très  nombreux, à l’exposition.

 DEUCONES nous fait l’honneur de visiter la seule bibliothèque Frédéric DARD , en France. Allons enfants….

 Pour lire l'article, cliquez sur l'image

 

Merci à Jacques Chesnais et Didier Lainé pour les textes et photos de cet article. 

mercredi 3 octobre 2012

ULTIMATUMS de Franck SLAWINSKI


Ayé...
Encore un amis de San-Antonio qui se caresse la plume à défaut de se la faire tailler..
Cette fois-ci c'est Franck SLAWINSKI dit Biloute qui si colle, le gars nous sors un petit recueil de nouvelles dont le blase est Ultimatums, pas de papier pour l'instant, juste du format numérique...
Je laisse Francky vous en causer :
Recueil de 6 nouvelles ni policières, ni srilleuses, mais noires disons, avec, faut l'avouer, un peu de glauque, même (mais y en a qui aiment, hein). En version papier, cela ferait à peu près 75-80 pages, disons. Dispo seulement en version numérique pour l'instant. Version papier dans quelques mois.
Suis membre des ASA depuis 2005, influence de FD, oui, mais pas dans ce recueil. Peut-être dans le "coup d'après" comme on pourrait dire... Célinien dans l'âme, oui aussi, mais on verra plus tard. ici, il s'agit de livrer une première fournée, comme une étape de la vie, un seuil qu'on se doit de franchir pour ne pas mourir trop con de ne pas avoir accompli une partie de ce que l'on voulait au plus profond de nous-mêmes. Alors, j'ai cliqué, et l'ai publié. Alors, quoi, merde, y a c'est vrai une partie autobiographique (et tu l'sais, mon Croco), y a aussi des âmes pas très belles, des plutôt saines, mais tous sont écorchés, quelque part, et ont côtoyé l'ultime part d'eux-mêmes, celle qui leur fera faire le pas de plus vers la mort. L'ultimatum que leur a posé la vie, ils nous le font partager, ceux qui s'exposent dans les 6 parties, on pourra s'en délecter, ou s'y apitoyer, c'est selon. 

Extrait publiable:
"Parmi les savoureux petits plaisirs que j’envierai aux hommes libres, hormis les clichés de serrer ses enfants dans ses bras et accomplir son devoir conjugal, la dégustation d’une bonne bière, accoudé au zinc avec mes potes, est probablement celui qui me manquera le plus. Lors de ma garde à vue, un habitué des geôles policières m’a prévenu : « Dans tes neuf mètres carrés, gars, tu pourras t’estimer heureux quand on te servira un plat chaud et quand tu prendras une douche seul ». Mon demi-pression, je pourrai toujours y rêver devant une blanquette froide, avec pour seul horizon le visage patibulaire de mes compagnons de cellule. Pour m’aérer l’esprit et agrémenter mon séjour de balises et de repères, j’ai dédié la première atteinte à mon intégrité physique à..."


Vous pouvez vous procurer ce livre sur le site d'Amazon pour la modique somme de 2.88€
Et Biloute nous fait tout seul avec ses gros doigts boudinés ( c'est la fille de sa concierge qui a cafté!) un petit site d'auteur : SLAWINSKY CODE

compteur pour blog