Soyez informé des mises à jour dans votre boite mail...

L'exquise Nouvelle

Pays

mercredi 23 mars 2011

O gai ! vive la rose !


Frédéric Dard a reçu, et recevra encore beaucoup d'hommages, tout du moins je l'espère, et dans tous ces hommages qui lui ont été rendus pour le dixième anniversaire de sa mort, il en est un  qui m'a beaucoup touché, c'est lors de l'inauguration du jardin de Montmartre, une rose pour San-Antonio, le rosier Frédéric Dard.
Ma passion pour les plante se connectait avec celle pour Frédéric.
En effet qui n'ai je pas encore saoulé lors d'une AG sur les caractéristiques de telles plantes croisées dans un parc où autres lieux, sur la vitesse de croissance de mes bambous?
 
Toujours est-il que lorsque m'adressant un mail pour le blog et l'inauguration du jardin Frédéric Dard dans le XVIII à Paris, Joséphine me parle dans ce message de la naissance d'une rose portant le nom "Frédéric DARD", je n'ai pu m'empêcher de la questionner sur la bête.
J'ai su que cette rose serait une rose blanche, qu'elle était issue de la roseraie de Monsieur Jean-Pierre Guillot, et que comble de bonheur pour un collectionneur, cette rose serait commercialisée.
Rencontre avec le créateur de cette rose...
 
Bonjour Monsieur Guillot, tout d'abord, je tiens à vous dire que vous faites l'un des plus beaux métiers du monde, créer et entretenir des fleurs, déposer en quelque sorte de la poésie dans notre vie quotidienne, merci...
Je fais effectivement un des plus beaux (mais pas un des plus vieux...) métiers du monde et l'on pourrait même dire que je suis né dans une rose, puisque je suis la 5ème génération de Guillot à créer des roses et produire des rosiers, faisant effectivement de notre famille la plus ancienne au monde.
Créer une rose Frédéric Dard a été une idée que j'ai eue avant son décès et j'en avais parlé à Patrice, son fils, comme vous le savez qui lui a fait part de mon désir de lui dédier une rose. Il avait accepté avec plaisir cette proposition. Nous lui avions demandé quelle était la couleur qu'il préférait et nous avait dit qu'il souhaiterait une rose blanche. Cela m'avait surpris et puis nous étions tombés d'accord sur une rose blanche.
Ceci se passait peu de temps avant sa disparition et lors du décès de Fréderic Dard, je n'avais pas voulu les importuner avec ce projet que nous avions.
C'est à ce moment qu'est entrée en jeu Joséphine que j'avais rencontrée lors du décès de son père à Saint-Chef,qui m'a téléphoné il y a deux ans pour reparler du projet qui m'a évidemment emballé, malgré la disparition du parrain de la rose, mais qui répondait à mon désir de lui rendre hommage .

Je suppose que si vous avez eu l'idée de faire une rose "Frédéric DARD", soit vous êtes un amateur de l'œuvre, soir vous l'avez connu, voire les deux ?
Je suis évidemment amateur de l’oeuvre et le personnage me plaisait énormément. De plus, nous sommes de la même région.
 
Comment crée t-on une rose, est ce que plusieurs essais sont nécessaires avant d'arriver à la fleur finale ?
La création d’une rose est un processus long qui demande de l’expérience, des connaissances génétiques, du goût,de l’objectivité par rapport à la création que l’on a faite, de la persévérance, de la patience et de l’humilité. Il ne faut pas moins de 6 à 8 ans avant la mise au commerce d’une rose.
 
Cette fleur est-elle issue de greffons ?
La rose est issue d’une hybridation, c’est-à-dire d’un croisement entre deux variétés de roses, sélectionnées pour leur résistance, leur floribondité, leur couleur et leur parfum. Le créateur a le privilège de choisir qui sera le père ou qui sera la mère. En effet, la rose est hermaphrodite et elle doit par conséquent être castrée avant d’être hybridée.
Je suis sûr que Frédéric Dard aurait adoré que je lui explique tout cela.

 Quels sont les noms des pieds mères qui ont servi à cette naissance ?
Les roses ont effectivement un arbre généalogique qui n’est pas toujours dévoilé et en particulier dans le cas de la rose Frédéric Dard qui possède des qualités apportées par les parents et que nous ne souhaitons pas dévoiler.
 
 
Donner le nom d'une rose à une célébrité est une chose que l'on voit de temps à autres. En feuilletant votre catalogue en ligne (lien actif sur blog), j'ai pu voir des rosiers aux noms de Émile Garcin, Marlène Jobert, Michel Fugain, Philippe Candeloro (arbuste au port retombant ?) Comment vient l'idée, est-ce vous qui décidez de rendre hommage à une personne, ou est-ce elle ou sa famille qui vous contacte ?
C’est généralement nous qui proposons à une personne que nous estimons et à qui nous désirons rendre hommage, de leur dédier une rose. C’est le cas pour Frédéric Dard qui a probablement été un de premiers auteurs que j’ai lus lors de mon adolescence, au début des années 60. Je raconte encore que je lisais dans ma chambre et poussait des éclats de rire en me demandant si ma famille n’allait pas me prendre pour un fou à rire tout seul dans mon lit.
Lorsque j’ai fait la connaissance de Patrice, nous avons immédiatement sympathisé et quelque temps plus tard je lui ai parle de ce projet de rose.
.
Nous avons également des demandes particulières que nous acceptons ou non. Il est néanmoins clair que nous ne pouvons, compte tenu du coût de la recherche, dédier une rose à une personne inconnue et dont le sucés commercial serait compromis dès le début. Il nous arrive également de vendre nos créations. Il faut prévoir alors un budget de 10 à 20000 euros selon la qualité et l’originalité de la rose.
 
 
J'ai pu aussi lire sur votre catalogue que les rosiers portant des noms célèbres avaient une légende, je prends pour exemple le rosier Marlène Jobert, (soit dit en passant, des fleurs d'un magnifique rose fluorescent ), on peut lire : " L’actrice est mutine, fantasque, joyeuse… Sa rose est tout aussi surprenante et gracieuse...." Pourriez-vous, s'il est déjà écrit, offrir pour le blog des Amis de San-Antonio, la primeur du texte qui illustrera la photo du rosier Frédéric DARD ?


...

D'autres rosiers "célèbres" sont-ils en cours de création ?
Oui, nous avons quelques variétés qui vont être baptisées cette année : Antoine de Caunes qui était un passionné de Frédéric Dard, Laurent Voulzy, Yves Duteil, Vanessa Paradis, Andrée Chedid, Corinna Schumacher.
 
 
Je vous remercie de bien avoir voulu répondre à mes quelques questions, encore deux petites, et je vous laisse retourner soigner vos plantes. Quand pourra-t-on acquérir cette rose, et à quel prix ?
Cette rose sera disponible en quantité à partir d’octobre 2011. Son prix sera de 17,75 euros avec une remise de 10% pour l’Association des Amis de San-Antonio.
 
 
Que vous ayez un jardin, où bien un simple balcon, vous trouverez ici,  le bon de commande afin de devenir l'heureux propriétaire d'un rosier Frédéric DARD.

C'est quasi religieusement, presque la larme à l'œil, que j'ai planté mes rosiers, les feuilles commencent tout juste à sortir, j'ai commandé une plaque de rue, "Jardin Frédéric Dard, dit San-Antonio", j 'attends fébrilement la première fleur, je sais c'est con...
Lors de la naissance de cette rose, à l'inauguration du jardin, était présent José, un ami de San-Antonio, José est partit rejoindre Frédéric, ces quelques roses sont pour lui...
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

compteur pour blog