Soyez informé des mises à jour dans votre boite mail...

L'exquise Nouvelle

Pays

dimanche 24 février 2013

Frédéric Dard Dort


Crédit photo Presse-Océan
Et si l’on causait un peu musique, un peu rock ?
Cela nous changerai, la plupart du temps ici  je cause bouquins, livre, théâtres, cinéma, ventes aux enchères, de l’assoce  mais moi  j’aime bien la musique, j’adore ça même, je ne sais pas bosser sans musique. Le rapport avec San-Antonio ? Avec Frédéric Dard ?
Y en a pas mal des rapports entre  la musique et notre bon Frédéric, entre les musiques de films, les chansons qu’il a écrites, et tout le toutim. Souvenez-vous du blind test de l’AG 2012…
Si je vous chante, avec ma voix magistrale de stentor, qui fait des envieux auprès de la gente masculine et qui fait des dégâts dans la région sub-équatoriale de la gente féminine :
C'est un mastard,
Pas un pied-tendre
Une graine de star
Pour la truande
Cette fesse de rat est un venin
Qui vous dessoude pour trois fois rien
Fallait pour l'arrêter
Un costaud, un guerrier
Un gars qu'a pas les jetons
Pas une demi-portion

Préparez vos mouchoirs
Tous les caves de la terre
Car l'heure est au cauchemar
Oh voilà l'commissaire….
Vous avez trouvé ?
Juste pour le plaisir San-A en Live!
Voilà, je vais vous causer d’Elmer Food Beat, aller un peu d’histoire pour les gamins, et d’info pour les plus vieux !
Elmer Food Beat ( Elmer se nourrit du rythme, et non pas Elmer fou de b..e, t’es vraiment un grand malade toi !) Groupe de Rock Nantais né vers le milieu des  années 80, un style rock sur des paroles humoristiques et un peu cul des fois, c’est vrai faut l’dire, mais on aime ça. Qui n’a jamais écouté « Mes burnes comptent pas pour des prunes »  ou « Demande à Carla », perdu un bon moment pour ses esgourdes, c’est moi qui vous le dit.
Donc le groupe aime San-Antonio, fait du bon rock sympa, des paroles qui font marrer, mais ce n’est pas tout, moi il y a encore un détail que je tiens à souligner, j’oserai même dire un point relais entre les auteurs de polar et les groupes de rock, avec l’Atelier Mosésu j’ai repris le collectif des auteurs du noir, cette association qui regroupe des écrivains qui chaque année vont faire une nouvelle qui sera éditée dans un recueil  [1] dont les droits d’auteur sont reversé à une association caritative, et bien les Elmer Food Beat, eux, ils sont à l’origine  de : « les rockeurs ont du cœur » , où là contre un jouet neuf, tu as ton entrée pour un bon concert.
Le groupe sort un album cette année, dans cet opus, il va y avoir un titre qui va s’appeler : « Frédéric Dard dort », moi, cela m’a donné envie d’en savoir plus, alors j’y suis allé au culot, j’ai dégoté l’adresse mail de Twistos, le guitariste du groupe, je l’ai contacté au cas où il accepterait de répondre à mes questions, ben le gars est vachement sympa et il a dit oui !
Donc pour la sortie de leur prochain album, 25 ans après la sortie des inoubliables «  la caissière de chez Leclerc «  et « le plastique c’est fantastique »[2], les Elmer Food Beat nous reviennent en pleine forme entretien avec Twistos :

Sébastien Mousse : Bonjour Twistos, tout d’abord merci à toi d’accepter de te prêter à ce petit jeu des questions/réponses pour les amis de San-Antonio. Donc dans votre nouvelle galette musicale, il me semble avoir lu que vous n’aviez pas encore donné de titre à ce bébé, il y aura un morceau qui s’intitulera : « Frédéric Dard dort », tu peux nous en dire plus ?

Twistos : Salut Sébastien
C’est un plaisir de parler avec toi de Fréderic Dard que j’adore, et à qui je suis toujours très reconnaissant pour toutes ces heures  passées avec Félicie, Pinaud, Béru et tous les autres, et ca depuis maintenant 30 ans.
Il y aura sur notre prochain album un morceau qui s’appelle « Fréderic Dard Dort », qui est un hommage sincère au créateur de San Antonio avec qui je passe toujours beaucoup de temps. J’ai évidemment lu les 175  San Antonio et les hors séries, et tous les trois quatre ans, j’en relis une quarantaine a suivre sur  trois ou quatre mois. Ce type me rend heureux, et j’aime  lui rendre hommage.



SM : Si ma mémoire est bonne, tu avais eu la chance de rencontrer Frédéric sur un plateau télé, il t’avait même embrassé à l’issu de l’émission, c’était en quelle occasion, et quel souvenir en gardes-tu ?

TW  : Je l’ai rencontré sur le plateau de Nulle part ailleurs, l’émission présentée par Philippe Gildas et Antoine de Caunes. On jouait notre chanson Daniela et ça lui a bien plu. On a échangé quelques mots sur le plateau, et il m’a embrassé et dédicacé l’exemplaire  d’ «  En peignant la girafe » que j’avais amené. Un moment forcement inoubliable pour moi.

SM : Tu aimes Frédéric Dard, San-Antonio,  tu l’as déjà dit pas mal de fois, dans les aventures de notre commissaire chérie, laquelle est ta préférée, celle qui t’a laissé le plus grand souvenir ?

TW : Je crois que j’ai du lire « Votez Bérurier » des  dizaines de fois, pareil pour « faut-il vous l’envelopper ? » « Vas-y Béru » etc…
Je dois dire que j’adore aussi relire les premiers polars chez fleuve noir « ma sale peau blanche », « le tueur triste », « c’est toi le venin » etc.Qui sont vraiment supers

SM : A quand les Elmer Food Beat membres de l’association des amis de San-Antonio avec une reprise rock « des matelassiers »?

TW : Alors là, sans problème. Je m’y colle.

SM : Un nouvel album, surement une tournée qui s’en suivra, les rockeurs ont du cœur, 2013 une année chargée pour vous ?

TW : Ça va être une grande année pour nous, j’en suis sur. Un nouvel album c’est toujours excitant.

SM : Vincent, je te remercie de m’avoir accordé un peu de ton temps pour répondre à ces quelques questions, que te souhaiter ? Un disque de platine pour le prochain ? Au plaisir de te croiser en concert.


Crédit photo Fabien Roux



[1] Santé ! pour 2013 disponible en mai 10€ déjà en précommande sur le site www.atelier-mosesu.com

[2] Ma préférée à moi, c’est la complainte du laboureur, que voulez-vous, chuis un gars de la campagne !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

compteur pour blog