Soyez informé des mises à jour dans votre boite mail...

L'exquise Nouvelle

Pays

mercredi 2 novembre 2011

Un week-end à Paris

Non pas que je veuille faire de ce blog mon journal intime, c'est d'ailleurs chose impossible, l'accès n'étant pas interdit aux moins de 18 ans et aux non-pervers, mais je veux simplement vous causer comme ça du WE qui vient de passer car il a été bercé par San-Antonio et ses amis...

Le vendredi soir je me suis rendu avec mon épouse au petit théatre des Champs-Élysées afin de voir le spectacle de Guy Carlier, "Ici et Maintenant", je l'avais déjà vu joué en 2099 à Lillebonne lors du festival de l'humour, mais Joséphine m'avait dit qu'il l'avait modifié, amélioré, alors j'ai décidé d'aller le voir.
Et en effet, quelques sympathiques changements y sont apparus, plus d'actualités politiques, plus dans le style stand-up, les rires ont fusé tout au long du spectacle que l'on ne voit pas passer...

Le samedi matin rendez-vous était pris avec Jacques Chesnais et Philippe Arrousseau afin de discuter un peu de l'assemblée générale 2012 de l'association, je peux vous dire qu'on vous réserve des chouettes surprises, mais j'ai pas l'droit d'en parler (sauf don conséquent sur mon compte Paypal...).
Et en parlant de surprise, j'en ai eu une bonne, voir arriver l'ami François Vandenberghe qui est venu nous rendre visite en pleine convalescence, vraiment convalescent, il a bu de la flotte...

Le samedi après-midi, direction Noisy-le-Grand afin de rejoindre un autre ami de San-Antonio : Maxime Gillio, pour la dédicace de l'Exquise Nouvelle, que si vous avez pas encore acheté, il faut, car c'est que du bonheur et en plus les droits sont reversés à Écoute ton Cœur (voir article sur ce blog).

Notre hôtel étant sur Clichy, nous étions à deux pas du jardin Frédéric Dard, je ne pouvais quitter Paris sans y aller faire un tour, en plus, moi, vous me connaissez, les jardins, c'est mon truc...
Mais là, misère et déception, en fait de jardin, de square, un lieu sale jonché de déchets qui ne sont pas du jour, le banc a besoin d'un bon coup de peinture, des rosiers pris dans les mauvaises herbes, les arbres ne sont pas taillés, plus de plaques nominative "FRÉDÉRIC DARD",rien... J'ai eu beau vérifier l'adresse, me rendre au syndicat d'initiative de Montmartre, oui, j'étais bien dans "son" jardin.
Ces propos n'engagent que moi, mais je trouve dommage de laisser aller un lieu de souvenir, de mémoire, une fois que les festivités d'inauguration sont terminées...

1 commentaire:

  1. Exact mon croco, déjà en début d'année la plaque "jardin Frédéric Dard" avait été maculée ...
    Un vandale, un illétré, un jaloux ? Peu m'importe ...
    Je transmet ta demande à la mairie du XVIII ème.

    Bises mon croco

    RépondreSupprimer

compteur pour blog